Nouveautés
Mise à jour n°4 - Quelques petites nouveautés voient le jour !
Toutes les informations.
Tumblr - Découvrez le Tumblr du forum ici.

Partagez | 

 Help me, i’m probably dying here ! | Tjörvi


Only the Icelanders can Walk on Ice.

avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://walk-on-ice.forumactif.com/t112-soren-pour-un-pote-j-pour
MEMBRE Soren/Aleksy

Identity Card
Pseudo : Froggy' Messages : 885 depuis le : 21/04/2018 Avatar : Cole Sprouse Points : 2312 A Reykjavik depuis : Toujours. Âge du perso : 24 ans. Emploi/études : Infographiste / Dessinateur relativement suivi sur Twitter

MessageSujet: Help me, i’m probably dying here ! | Tjörvi   27.08.18 9:58

Tjörvi

Sören


Help me, i’m probably dying here !



Mon regard se braque sur l’allée grouillante de vie.

Quel idée à la con de venir à cette heure de la journée pour faire mes courses ? C’est pas comme si j’avais pas toute la journée devant moi, maintenant que ma main est inutilisable. Foutu festivale à la con. Je vais en garder un sacré souvenir de celui-là, c’est certain. Un soupir lasse s’échappe de mes lèvres, alors que je lance un coup d’oeil rapide sur mon téléphone portable. J’ai l’impression d’être encore plus mou qu’une boule de guimauve, ces derniers temps. Comme si les évènements qui s’étaient écoulé dans ma vie depuis quelques semaines avaient englouti toute mon énergie. L’engueulade avec James, le départ de Fenrir pour Paris, mon doigt cassé. Beaucoup trop de chose qui tire irrémédiablement sur mon morale, malgré ma volonté de rester positif. Je reporte rapidement mon attention sur les magasins qui parcourt la grande rue, ne m’arrêtant que pour lorgner sur une bijouterie hors de prix. Y’a vraiment des trucs ultra cheap à l’intérieur, quand même. Et je ne me vois pas vraiment offrir un putain de collier avec un coeur à mon petit ami, quand il reviendra de voyage. Il se foutrait de ma tronche, et il aurait bien raison. J’inspire, j’expire. J’ai encore trois semaines devant moi, j’ai bien le temps de lui trouver quelque chose de correct. Ne serait-ce que pour marquer le coup. Pour lui faire comprendre à quel point il m’a manqué. Mes pas me guident à travers les allées, jetant parfois mon dévolue sur quelques articles, avant de renoncer bien trop rapidement. J’ai l’impression d’être un putain d’indécis, aujourd’hui. De ne pas réussir à me concentrer correctement sur tout ce qui passe devant mes yeux. Ce n’était peut-être pas le bon jour pour tenter de lui trouver un cadeau correct...

C’est en tout cas avec cette réflexion en tête que je finis par m’arrêter à un café, histoire d’alléger un peu de cette pression constante en prise sur mes épaules. Ne pas pouvoir dessiner à cause de l’état pitoyable de ma main est un véritable enfer. De quoi me rendre fou en moins d’un mois, c’est certain. Même mon sommeil en a été affecté, et je dois bien avoué être encore plus crevé qu’à l’accoutumé, aujourd’hui. Le nez vissé dans ma tasse de café, confortablement assis à une table de la terrasse, je parcours rapidement mes notifications Twitter. Toutes cette attention, même si elle n’est pas tout à fait réelle, m’aide énormément à tenir le choc. Je crois que j’aurais sûrement fini en dépression si mes soutiens avaient été silencieux. Beaucoup de messages d’encouragement, beaucoup de questions, beaucoup de blagues foireuses aussi. L’une d’elle, celle d’un autre dessinateur islandais que je commence à trop bien connaître, m’arrache d’ailleurs en sourire, alors que mon pouce glisse dessus pour afficher l'entièreté de la conversation. Le sourire se transforme lentement en rire léger. Puis en rire plus marqué, alors que je dépose maladroitement ma tasse de café sur la table. Puis en fou-rire totale, incontrôlable et bienfaiteur. La fatigue, l’épuisement psychologique et la frustration s’échappe de ma gorge dans une cascade d’amusement qui n’a absolument rien de gracieux, absolument rien de discret non plus. Mais peu importe vraiment, je ne prête aucune attention aux autres clients du café, ni même au passant qui doivent sûrement me lancer des regards de jugement. Qu’ils aillent se faire foutre. J’ai bien le droit de me marrer un peu. Même si pour le coup, j’avoue que mon rire est assez brisé par la fatigue pour sonner affreusement à mes oreilles. Affreusement con, surtout. Bah. Fuck it.



Koalavolant


_________________
I'm not giving it up
I can't forget the taste of something that's real. Step into my closet and maybe you'll find something that'll scare you, something that you like. + buckaroo.


Béré et son amour des nuisettes ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://walk-on-ice.forumactif.com/t651-tjorvi-styrbjornsson-tite

Identity Card
Pseudo : Cactus Messages : 124 depuis le : 20/07/2018 Avatar : Liam Hemsworth Points : 414 A Reykjavik depuis : Toujours Âge du perso : 30 ans Emploi/études : Producteur et propriétaire de son propre studio, Agent artistique

MessageSujet: Re: Help me, i’m probably dying here ! | Tjörvi   14.09.18 20:00
Help me, I'm probably dying here
Ah le magasinage. Quelle activité palpitante n’est-ce pas? Enfin pour notre cher Tjörvi il y allait beaucoup plus pour le bain de foule que pour autre chose pour tout dire. Il était de ceux qui se plaisait avec les gens, et qui angoissait un peu (ou s’emmerdait royalement) dans la solitude. Il avait un chien, ce n’était pas pour rien. Mais aujourd’hui, il avait un peu de temps à tuer, sa rencontre ayant terminée un peu plus tôt que prévue. Ça se prenait toujours aussi bien et il était très loin d’être pressé pour retourner au studio. Pour une fois qu’il avait un peu de temps pour lui dans son boulot, il comptait bien le prendre.

Il était tout aussi bien de ceux qui savaient s’amuser avec un rien. Son imagination le poussant parfois un peu trop loin à la vue d’un objet à la con. Il n’avait pas pu résister à l’envie de fouiller pour un déguisement pour son Corgi d’ailleurs. Déjà que le pauvre devait parfois subir son collage de faux sourcils, maintenant, il allait lui faire porter des vêtements. Il avait longuement hésité entre Mario (son côté geek, que voulez vous) et la peluche qui lui gardait sa tête de chien, mais lui donnait un corps de guitariste. Évidemment, ce n’était pas les moyens qui lui manquaient… Alors il va s’en dire qu’il avait prit les deux. C’est avec un sourire trop con qu’il avait poursuivi son lèche vitrine, n’ayant pas particulièrement besoin de grand-chose pour tout dire. Il préférait ne pas trop se créer de besoin non plus, tout simplement car il devait éventuellement rentrer au boulot.

Mais hey, il avait bien le temps de se mettre un petit truc sous la dent, avec un café pour bien accompagner le tout. Gourmand qu’il était comment dire non à une pâtisserie. C’était son duo idéal pour relaxer. Et si au départ les conversations et les rires ne lui avaient rien fait, son bouton panique avait fini par s'enclencher. Un regard vers la source, pour voir l’évolution de ce son, mais aussi de la personne.  Eh ben merde, un autre con qui venait de s'étouffer avec un morceau de requin qui sait? Ben quoi, y’avait à peine quelques jours, une demoiselle avait eu cette mauvaise aventure. Peut-être bien que le petit bonhomme en haut trouvait qu’il faisait pas assez de B.A. par jour, alors du coup il lui foutait des gens qui s'étouffait sur son chemin. Il aurait préféré autre chose, parce que c’était quand même assez malaisant en soit.De dos, on avait l’air de forniquer la personne quoi. Mais heureusement notre homme ici présent n’avait pas peur du ridicule. S’il avait bien une chose qui le frustrait en ce moment, c’était que les gens regardaient le pauvre type avec du jugement, plutôt que de l’aider. Ils ne voyaient pas qu’il était en train de mourir à la fin?? Tjörvi, pauvre idiot. Il allait le découvrir un peu plus tard seulement.

Car pour le moment, il s’était levé d’un bon pour aller aider le pauvre jeune homme. Surprise motherfucker. Il l’avait soulevé de sa chaise pour lui faire la belle manœuvre d'Heimlich.  
code by EXORDIUM.




Revenir en haut Aller en bas

avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://walk-on-ice.forumactif.com/t112-soren-pour-un-pote-j-pour
MEMBRE Soren/Aleksy

Identity Card
Pseudo : Froggy' Messages : 885 depuis le : 21/04/2018 Avatar : Cole Sprouse Points : 2312 A Reykjavik depuis : Toujours. Âge du perso : 24 ans. Emploi/études : Infographiste / Dessinateur relativement suivi sur Twitter

MessageSujet: Re: Help me, i’m probably dying here ! | Tjörvi   18.09.18 16:58

Tjörvi

Sören


Help me, i’m probably dying here !



Ça me fait un bien fou.

De rire. De me laisser emporter par cette cascade d’amusement sans même prêter attention à tout ceux qui m’entours. Sans même retenir ce son dégueulasse qui s’échappe de mes lèvres, teinté d’une fatigue lourde de sens et d’un épuisement moral revanchard. Comme si toute la pression posée sur mes épaules s’envolait petit à petit. Comme si, avec simplement quelques mots, quelques blagues bien senti, mes soutiens virtuels m’avaient fait oublier son absence. Oublier cette engueulade foireuse avec James. Oublier la douleur lancinante qui me parcourt le bras dès que j’essai de faire le moindre mouvement. Plus rien d’autre n’a d’importance que cet instant, que cette amusement foireux livré sur un plateau d’argent. Il va falloir que je remercie sincèrement ma communauté pour ce fou-rire. Vraiment. Mais pour l’instant, je suis bien trop occupé à me perdre dans cet éclat railleur qui se glisse dans ma gorge. Je ne remarque même pas ton corps s’approcher, ton regard inquiet - ou choqué, peu importe - se poser sur moi, bien trop concentré sur l’écran de mon téléphone. Mes iris céruléens parcourt la suite de la conversation, troublés par les perles d’eau qui commencent doucement à s’accumuler au coin de mes yeux. À force de rire comme ça, je vais finir par m’étouffer dans mon café, moi. Ou dans mes larmes. C’est selon. Et c’est donc avec le plus grand étonnement qu’une exclamation surprise se coince dans ma gorge, alors que je sens mon corps se faire soulever sans aucune grâce pour me forcer à me lever, alors que ton poing vient rapidement presser mon ventre, juste en dessous de ma cage thoracique, alors que tu sembles batailler pour me faire recracher… Recracher quoi, d’ailleurs ?

Putain, il était si horrible que ça, mon rire ? Fuck.

« Hé ! » À travers les brumes de cette attaque sournoise, je ne parviens même plus à maîtriser le ton de ma voix brisée, encore moins lorsque mon regard abasourdi se pose sur ton visage concentré. Merde. T’es vraiment sérieux. Et c’est tout ce qui me suffit pour aggraver encore plus mon cas, pour partir dans un fou-rire presque incontrôlable alors que j’essai vaguement de chasser tes mains sur mon ventre, sans grande réussite. Mon corps peine à se maintenir debout, tant les soubresauts qui le ravage sont puissant. « Ho, ça va, j’vais bien, j’vais bien ! » C’est coincé au creux de ma gorge, bloqué entre le rire sournois qui me tourmente et la fatigue qui m’attend au tournant. Et ce n’est sûrement pas vraiment crédible, d’ailleurs, mais peu importe vraiment, alors que je parviens enfin à me détacher de ton emprise, alors que je me laisse échouer brutalement sur ma chaise, alors que je parviens à me calmer l’espace de quelques instants, de quelques secondes. Juste le temps de reposer mon regard sur ton visage de paumé, et de repartir dans un éclat de rire encore plus fort, encore plus sournois. Encore plus dégueulasse aussi, sûrement. Putain. « Mais qu’est-ce qui t’as pris, mais je... » Incapable de me calmer, de réussir à sortir une phrase cohérente, de repousser l’amusement pour reprendre un peu de sérieux. Finalement, cette journée n’est peut-être pas si mal.


Koalavolant



_________________
I'm not giving it up
I can't forget the taste of something that's real. Step into my closet and maybe you'll find something that'll scare you, something that you like. + buckaroo.


Béré et son amour des nuisettes ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Identity Card

MessageSujet: Re: Help me, i’m probably dying here ! | Tjörvi   
Revenir en haut Aller en bas
 
Help me, i’m probably dying here ! | Tjörvi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» dying to feel again ▬ Lexa
» Dying Light
» Barbaries pour crier d'indignation , JE ME SOUVIENS
» you don't have to find out you're dying to start living ▲ solange.
» [ Jesen A. Grimes - I THINK I'M DYING HERE ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Walk on Ice ::  :: Laugavegur-
Sauter vers: