Nouveautés
Mise à jour n°3 - Le forum s'est refait une beauté !
Merci à Sunrise pour cette superbe nouvelle version
Toutes les nouveautés.
Recrutement - Athena rejoint le staff en tant que modératrice !

Partagez | 

 For the very first time | Fenren


Only the Icelanders can Walk on Ice.

avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://walk-on-ice.forumactif.com/t85-fenrir-they-don-t-need-to-

Identity Card
Pseudo : Bouu. Messages : 547 depuis le : 19/04/2018 Avatar : Grant Gustin Points : 1721 A Reykjavik depuis : L'été 2013 Âge du perso : 24 ans Emploi/études : Journaliste pour un journal local et tient un blog sur le paranormal

MessageSujet: For the very first time | Fenren   Mar 7 Aoû - 7:40
For the very first time




Un lourd soupir quitte mes lèvres alors que je fixe la valise encore quasiment vide et le tas de vêtement qui jonche le sol un peu partout. Pourquoi est-ce que je laisse tout jusqu’à la dernière minute ? Me voilà maintenant, la soirée la veille de mon départ avec une valise à finir, à commencer même, au lieu de profiter de mes dernières heures avec Sören. Dernières heures avant un long mois sans lui. C’est peut-être pour cette raison que j’ai repoussé jusqu’à maintenant cette tâche ingrate. Parce qu’au fond, je n’ai absolument pas envie de partir pour ce voyage professionnel et je n’ai surtout pas envie de laisser mon petit ami. Je relève les yeux sur lui assis en tailleurs sur mon lit alors que j’affiche une moue triste sur mon visage. « Je déteste faire ma valise. » En râlant encore un peu, parce que vraiment tout est mieux en se plaignant, je balance quelques tee-shirts, pulls et autres pantalons au hasard dans la grande valise avant de laisser tomber et de rejoindre Sören sur le lit. En soupirant tristement, je referme mes bras sur lui en reposant mon menton sur son épaule. « J’ai pas envie de partir. En plus j’ai jamais pris l’avion, j’ai peur. Si ça se trouve je vais me perdre dans l’aéroport. Et puis, j’ai pas envie de quitter le pays. Je suis sûr que c’est pas si beau que ça Paris. » Il faut bien l’avouer, aujourd’hui je râle plus que ma moyenne habituelle. Mais j’ai des circonstances atténuantes en ma faveur.

Je sais qu’il y a beaucoup d’avantages à ce voyage si soudain. Comme la chance d’enfin partir d’ici et de découvrir un autre pays. La chance de ne même pas avoir à dépenser quoi que ce soit pour l’avion, ni pour l’hôtel sur place. La chance d’écrire un article qui me passionne dans un environnement nouveau. Vraiment, je devrais remercier mon patron de m’offrir cette opportunité. Et pourtant, la seule chose à laquelle je pense, c’est que je ne vais jamais arriver à survivre sans lui. C’est ridicule. C’est exactement le genre de réalisation qui m’énerve. Parce que j’ai toujours été quelque d’indépendant qui n’a pas besoin de quiconque pour faire mon petit bonhomme de chemin. Pourtant aujourd’hui, je dois bien me rendre à l’évidence, je ne suis pas complet sans Sören. Et cette prise de conscience me fait peur.

Je relève la tête pour plonger mes yeux dans les siens, un énième soupir m’échappant. « Je te déteste. » Mais oui, personne n’y croit. « À quel moment je t’ai donné le droit de me rendre aussi dépendant de toi ? » J’affiche une mine faussement outrée avant d’enrouler mes bras autour de son cou, d’enfouir mon visage dans sa nuque comme je le fais si souvent. Juste pour sentir son odeur, pour profiter avant de partir. Une tendresse implacable. « Prépare toi à ce que je t’appelle tous les jours. Et même au milieu de la nuit. » Je dépose un baiser sur son cou avant de sortir de me cachette pour de nouveau accrocher son regard, un petit sourire taquin au coin des lèvres alors que mon esprit vagabonde sur les récents sms que nous avons échangés. « Vas-y, embrasse-moi comme tu voulais le faire avant qu’on soit en couple. » Un défi, une dernière petite taquinerie avant mon départ. Et puis, il faut bien avouer que j’en ai quand même sacrément envie, de ce baiser.



CODAGE PAR AMATIS

_________________

CADENCE OF MY HEART
Lies above, so below. Free will is all I care to know. We praise the world to pave the way to our graves, to our graves. The only path that I'll walk down is the one my heart lives, one my heart lives.
Revenir en haut Aller en bas
 
For the very first time | Fenren
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Seize the Time!An essay by Cynthia McKinneySeptember 19, 2008
» Session time out...
» Damon Moon - "It's time to forget about the past"
» 08. Remember that time is money - Benjamin Franklin
» All Time Low

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Walk on Ice ::  :: Residential Area :: Appartements-
Sauter vers: