Nouveautés
Mise à jour n°4 - Quelques petites nouveautés voient le jour !
Toutes les informations.
Tumblr - Découvrez le Tumblr du forum ici.

Partagez | 

 J'ai eu si peur, tu n'imagines pas... ▬ Ísmaëlína


Only the Icelanders can Walk on Ice.

avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://walk-on-ice.forumactif.com/t628-mikaelina-lazzari-never-a

Identity Card
Pseudo : mems Messages : 147 depuis le : 13/07/2018 Avatar : Adelaïde Kane Points : 150 A Reykjavik depuis : Toujours. Âge du perso : 28 printemps. Emploi/études : Styliste, mannequin à ses heures perdues.

MessageSujet: J'ai eu si peur, tu n'imagines pas... ▬ Ísmaëlína   20.07.18 14:50

Ísmaëlína
J'ai eu si peur...
...tu n'imagines pas.
Cela faisait un moment maintenant que je n’avais pas trouvé l’inspiration pour mes créations. Dans tous les métiers artistiques, il y avait des périodes creuses comme ça où l’inspiration ne venait pas. Au début, je ne m’étais pas trop inquiétée car j’avais beaucoup de créations à terminer et donc ne pas penser aux prochaines n’était pas un problème. Cependant, il y avait de ça une semaine, mon patron m’avait dit qu’il souhaitait de nouveaux modèles pour le mois suivant, ce qui m’avait un peu fait paniquer. Finalement, j’avais paniqué pour rien car en me rendant à un défilé et en réalisant quelques shooting photo, j’avais trouvé l’inspiration pour mes prochains vêtements. Dès lors que j’avais eu mes idées, je les avais griffonné sur un brouillon afin d’avoir une ébauche et aussi pour ne pas perdre mon idée. J’avais beaucoup à faire donc avoir une trace écrite de mon idée était utile, car je pouvais rapidement oublier. Aujourd’hui, ayant un peu de temps pour dessiner, je m’installais sur la table de la salle à manger qui était plus souvent transformée en bureau rempli de crayon, de papier et de bouts de tissus, qu’en table à manger. Alors que je venais à peine de terminer de préparer tout ce dont j’avais besoin, j’entendis la sonnerie de mon portable retentir. Je filais donc dans ma chambre pour prendre mon téléphone qui était posé sur ma table de nuit. C’était un message d’Oliver, le frère d’Ísmaël, il m’annonçait que mon meilleur ami était à l’hôpital à la suite d’une opération qui avait mal tournée. Il indiquait que je pouvais venir si je le voulais. A la lecture de ce message, je sentis mon cœur s’arrêter avant d’envahir ma poitrine en se mettant à battre à cent à l’heure. Un instant, je me sentis vraiment mal. Je me faisais tout un tas de scénarii dans ma tête sans savoir ce qu’avait Maël. J’étais paniquée, tétanisée. J’inspirais un grand coup et attendis quelques secondes de reprendre mes esprits avant de décider de passer rapidement sous la douche pour me remettre les idées en place. J’étais inquiète mais en l’instant présent, apprenant que mon meilleur ami était à l’hôpital, je n’étais pas en mesure immédiate de prendre le volant. Prendre quelques minutes pour me doucher ne ferait aucun mal, et ne changerait rien à la situation. Il valait mieux que je prenne un peu de temps plutôt que l’on se retrouve tous les deux dans un lit d’hôpital. Je filais donc rapidement sous la douche. Après avoir laissé l’eau ruisseler sur mon corps pendant plusieurs minutes, je me décidais à sortir, à me sécher, enfiler mes vêtements. Pas le temps de me maquiller ni même de me coiffer, je les attachais rapidement en chignon, cela suffirait bien. Enfin prête, je me hâtais de prendre mon sac à main, d’y jeter tout ce dont j’avais besoin, c’est-à-dire clés de voiture, papiers de voiture et d’identité, mon portefeuille, mon portable. Clés de maison à la main, je quittais rapidement l’appartement après avoir pris soin de fermer. Sur le chemin de l’hôpital, j’avais roulé assez vite, toutefois bien que ce ne soit pas dans mes habitudes de ne pas respecter les limitations de vitesse, j’avais été prudente. Egalement, j’avais eu la chance de ne pas être contrôlé par des policiers. A peine une heure après reçu le message d’Oliver, j’arrivais devant l’hôpital. Je commençais à m’agacer de ne pas trouver de place pour me garer. Après avoir tourné pendant bien cinq minutes dans le parking, miracle, une place se libérait. Ensuite, je filais tout droit vers les urgences. J’arrivais à l’accueil toute essoufflée, une chance pour moi, personne ne faisait la queue pour l’accueil, je filais donc droit sur la secrétaire. « Bonjour, je voudrais savoir où se trouve Ísmaël Williamsson, j’ai été avertie qu’il a été admis ici… S’il vous plait… » Je sentais les larmes me monter aux yeux, je commençais à trembler. J’avais peur de l’état dans lequel j’allais retrouver mon meilleur ami, peut-être était-ce si grave que je ne pourrais pas le voir… « Un instant… » Après avoir pris quelques secondes, elle finit par me donner un numéro de chambre. Je la remerciais rapidement avant de filer droit dans la direction qu’elle m’avait indiqué. Une fois devant la chambre portant le numéro donné, j’inspirais un grand coup avant de toquer. Sans même attendre une réponse, j’ouvrais doucement la porte, une fois entrer, j’allais vers Ísmaël. Quand je fus près de lui, je pris sa main. « Maël, comment vas-tu ?! Oliver m’a prévenu que tu étais là, j’ai cru mourir ! J’ai eu tellement peur… » Je restais finalement silencieuse, de peur de me mettre à pleurer devant lui.
☾ anesidora
Revenir en haut Aller en bas
 
J'ai eu si peur, tu n'imagines pas... ▬ Ísmaëlína
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» JOEL POURQUOI VOTRE PETIT INOSANG A SI PEUR DE LA PRISON ET DE L'EXIL ???
» Qu'est-ce qui vous fait si peur dans le Hierophant?
» Les tunnels/grotte/passage souterrain et la peur
» Wyclef, la peur et les élites, la gauche du populisme
» La peur d'un cauchemar... [Terminer]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Walk on Ice ::  :: The City :: Landspítali (Hôpital)-
Sauter vers: