Nouveautés
Mise à jour n°4 - Quelques petites nouveautés voient le jour !
Toutes les informations.
Tumblr - Découvrez le Tumblr du forum ici.

Partagez | 

 You here | Maddy & Alisa


Only the Icelanders can Walk on Ice.

avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://walk-on-ice.forumactif.com/t624-maddy-oskardottir-535-5614 http://walk-on-ice.forumactif.com/t405-maddy-oskardottir-don-t-l
Administratrice

Identity Card
Pseudo : pounou Messages : 304 depuis le : 26/05/2018 Avatar : Emily Rubb Points : 1048 A Reykjavik depuis : mes 18 ans Âge du perso : 26 ans Emploi/études : Illustratrice jeunesse et enfant

MessageSujet: You here | Maddy & Alisa   02.11.18 20:38
Maddy rasait les murs en ce début de soirée, emmitouflée dans un gros gilet koala. Elle avait le cœur lourd et peinait à suivre le tournant que prenait sa vie. Elle avait besoin de parler… Dans d'autres circonstances elle se serait dirigée vers Drake mais elle marchait sur un fil ; leur relation s’était beaucoup dégradée ces dernières semaines. Elle soupira d'ailleurs à cette pensée, toute grelottante et enfonça ses mains dans ses poches. Elle n’aurait jamais parié sur Alisa. Cette jolie blonde, ultra connue à la voix d’ange. A vrai dire, au gala de charité, quand elle lui avait adressé la parole, Maddy avait été bourrée de préjugé et puis, de fil en aiguille, ils s’étaient montrés faux. Les deux jeunes femmes étaient à l’aube d’une nouvelle amitié et si ça aussi, c’était un nouvel élément nouveau dans la vie de l’illustratrice et bah… elle ne s’en plaignait pas. Un peu de support, même de quelqu’un qu'elle ne connaissait pas tant que ça, ça lui faisait beaucoup de bien. Elle se laissait de gré guider par la relation qu’elles tissaient tous les jours davantage. Puis la veille, un large sourire avait tiré ses lèvres en recevant l’adresse de la blonde. C‘était là la preuve qu’Alisa lui donnait toute sa confiance parce qu’il suffisait qu’elle donne l’adresse à un magazine pour se faire un bon paquet d’argent, mais… mais non, Maddy y tenait beaucoup à cette relation.

Elle sonna et pénétra dans l’immense immeuble au petit son grisonnant de la porte. La vue des escaliers et des hautes marches la découragea, si bien qu’elle emprunta l'ascenseur. Elle observa silencieusement les portes se fermer et baissa les yeux. C’était dur, vraiment… Entre le départ d’Einir, la mise en location de la maison, la rupture avec Jill, le retour de Fanny, la dispute avec Drake… On ne lui laissait pas ou peu de répit. Son dos s’arquait tous les jours à cause du poids qu’elle portait sur les épaules. Elle n’avait même plus cœur à cuisiner les gâteaux qu’elle avait pourtant toujours adoré faire. Ses dessins étaient plus sombres, ses yeux plus tristes que d’ordinaire… Elle poussa un profond soupire, puis à l’ouverture des portes, se mit à la recherche de la petite frimousse blonde qu’elle crevait d’envie de voir et la serra dans ses bras dès qu’elle l’aperçut. Si Alisa était tactile ? Maddy ne savait pas, mais mourrait d’envie de chaleur humaine. Alors elle posa sa tête dans le creux de son épaule et entoura la chanteuse de ses bras frêles. Déjà son souffle était plus léger… Elle ferma les yeux, deux ou trois secondes, puis se redressa, consciente qu’elle n’avait même pas encore dit bonjour à son amie. « Hey. » Elle avait la voix douce comme une caresse. Elle lui adressa un léger sourire, contente de ne pas être seule ce soir puis attendit son autorisation pour pénétrer dans son appartement. Elle se sentait un peu intimidée de rentrer là pour la première fois, mai tenta de ne pas le laisser transparaitre. Puis, se déchaussant, elle s’adressa à la blonde « J’espère que tu n’avais rien de prévu, j’avais… » Elle haussa doucement une épaule. « J’avais juste envie de te voir. »
(c) AMIANTE

_________________


Ma rage est d'humeur festive
J'ai connu le bling-bling, les galas, les pires décalages, les souffrances inégalables, le manque de Dieu quand il est pas là. Les joints c'est pour empêcher les larmes de couler, le scotch, c'est pour les choses irréparables. Mourir, j'en ai rien à foutre.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Identity Card
Pseudo : Alisa Knörrdóttir Messages : 45 depuis le : 19/10/2018 Avatar : Melissa Benoist Points : 172 A Reykjavik depuis : Toujours Âge du perso : 27 ans Emploi/études : Chanteuse

MessageSujet: Re: You here | Maddy & Alisa   06.11.18 6:41

You here
Enfin j'allais mieux. Cette foutue instinction de voix m'avait enfin lâché, ce qui avait fait en sorte que j'avais passé la journée au téléphone à me battre pour que mes fans qui n'avaient pus avoir le concert pour lequel ils avaient payé leur soit remboursé. Je me faisais descendre sur tous les réseaux sociaux depuis c'est annulations et ce même si ce n'était pas ma faute. Je rageais de savoir que mon nom était salis par ce que certaines personnes ne faisaient pas leurs travail.Quoi qu'il en soit la journée s'écoula doucement, me laissant enfin finir par respirer. La veille, j'avais eux une discussion avec Maddy et avait finalement décidé de lui laisser mon adresse, lui disant de ne pas ce gêner si elle n'allait pas bien. Ça me paraissait étrange de m'être ainsi lié d'amitié avec elle, via une simple et rapide discussion à un gala de charité et ensuite via les réseaux sociaux plusieurs discussions qui avait mené à des confidences. La veille cependant elle m'avait sembler encore plus mal aller que d'habitude aussi je lui avais confié mon adresse, sachant que mon secret serait bien gardé. J'avais donc décidé suite à mes nombreux appels de rester bien tranquille à la maison afin de m'assurer de me remettre complètement de ce truc qui avait infecté ma gorge au point que je ne pouvais plus chanter depuis quelques jours.

Me voilà donc bien au calme dans mon canapé lorsque la sonnerie de la porte d'entré au premier ce ft entendre. J'allai jeter un coups d'oeil à la petite caméra pour rapidement appuyer sur le bouton afin de lui ouvrir la porte. J'allai ensuite attendre sourire aux lèvres que Maddy sorte de l’ascenseur. Aussitôt qu'elle me vit Maddy vint me serrer contre elle. Surprise au début, je fini par la serrer doucement contre moi, alors qu'elle posait la tête dans le creux de mon épaule. Je lui offrit la chaleur de mes bras le temps qu'elle en eux besoin avant qu'elle ne ce redresse et ne me salut en me faisant un petit sourire.  Hey. Allez entre. Je n'aimais pas cette tristesse que je pouvais voir dans son regard. Ont aurait pus jurer à ce moment qu'elle portait le monde sur ses épaules. Une fois la porte fermé, la noiraude ce déchaussa pour ensuite me dire qu'elle espérait ne pas détruire un plan qu'elle avait simplement envie de me voir. Je lui adressai un petit sourire avant de répondre. Non je n'avais rien et je suis ravis que tu sois venue. Je lui avais dit de ne pas ce gênée et de venir me voir si quelque chose n'allait pas et là clairement, ça n'allait pas.  Veux-tu quelque chose à boire? Vin, bière, eau, jus, lait? Une fois le chois de mon amie fait j'allai chercher le tout et l'emmenai au salon ou l'on pourrait s'asseoir confortablement dans les canapé moelleux pour discuter. Je posai nos breuvage directement sur la table basse et la regardai un long moment.  Toi, tu es loin d'aller bien je me trompe? Allez raconte moi tout de vive voix. Le dire à voix haute plutôt que par écrit pourrait peut être l'aider un peu et me permettrait de mieux comprendre aussi.
Codage par Libella sur Graphiorum

_________________


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://walk-on-ice.forumactif.com/t624-maddy-oskardottir-535-5614 http://walk-on-ice.forumactif.com/t405-maddy-oskardottir-don-t-l
Administratrice

Identity Card
Pseudo : pounou Messages : 304 depuis le : 26/05/2018 Avatar : Emily Rubb Points : 1048 A Reykjavik depuis : mes 18 ans Âge du perso : 26 ans Emploi/études : Illustratrice jeunesse et enfant

MessageSujet: Re: You here | Maddy & Alisa   10.11.18 23:59
Un léger sourire s’envola des lèvres de Maddy en sentant les bras de la blonde se refermer sur elle. Elle avait la peau chaude comparée à la sienne que la brise de ce début de soirée avait maltraitée. Ainsi, elle profita de l’accolade le temps de se réchauffer et de retrouver un teint plus doux, puis se redressa avec un sourire en coin des lèvres. Maddy avait une faible lueur au fond des yeux, le départ d’Einir et la dispute avec Drake lui avait éteint le feu ardent qui y brûlait d’ordinaire. Elle souffla un merci à l’invitation d’Alisa et profita de l’entrée pour se déchausser avec un œil curieux pour l’appartement. Il semblait immense mais chaleureux ; la décoration était à l’image d’Alisa, simple mais de bon goût. Une fois pied nus, elle s’excusa de la déranger dans une faible voix qui trahissait sa lassitude, mais Alisa n’avait pas l’air d’être dérangée. Elle avait la voix douce et un visage accueillant. « Du vin ! Si t’avais du vin chaud, ce serait le graal, mais du vin normal, ça me va aussi. » Maddy accompagna sa phrase d’un léger rire et suivit la chanteuse dans la cuisine. Elle ne put s’empêcher de remarquer que sa voix n’était la même qu’au gala. Elle l’observa d’un œil bienveillant, puis, les fesses contre la cuisine, elle lui demanda pleine de compassion « T’es malade ? T’as la voix toute cassée… »

Une fois le liquide rouge dans deux jolis verres à pieds, les deux amies se dirigèrent vers le salon et s’installèrent dans le canapé moelleux. Maddy croisa ses pieds sous ses fesses par réflexe et porta le verre à ses lèvres sans en boire son contenu. Ses pensées s’évadèrent cette fois vers Fanny qui était revenue dans sa vie aussi brusquement qu’elle s’en était allée. Les bons souvenirs lui revinrent en mémoire et lui dressèrent un sourire léger, tandis que les plus difficiles lui firent baisser les yeux. Elle était perdue Maddy, complètement perdue entre tous les chamboulements qu’il lui arrivait. La voix douce d’Alisa la tira de ses pensées et elle leva légèrement la tête tout en baissant ses mains et le verre qu’elle tenait entre ses cuisses. « Si ça va, c’est pas du chagrin, c’est… » En tenant la dernière syllabe, Maddy leva les yeux au ciel en cherchant les mots adéquats pour dire à Alisa ce qu’elle ressentait. L’image d’Einir lui vint en tête et contre toute attente, l’illustratrice sentit les larmes lui monter aux yeux. Elle souffla, toute tremblante et puisa dans ses restes d’énergie pour offrir un sourire à Alisa. « Si, il y a un peu de chagrin, mais c’est… » Elle souffla à nouveau puis reprit aussitôt « Il y a beaucoup de choses en ce moment. » Son regard vogua au loin et quand enfin Maddy revint à elle, elle leva son verre pour trinquer. « A nous ? A notre nouvelle amitié ? »

Elle passa une main dans ses cheveux pour les pousser de sa vue et avala une bonne gorgée de vin. Il était moelleux et fruité comme elle les aimait. Elle prit ensuite une grande inspiration pour dire les choses à Alisa. Elle en avait beaucoup sur le cœur et avait besoin de se confier. « J’ai toujours vécu avec mon grand frère dans notre maison. On a toujours été très proches lui et moi, fusionnels même. Il a toujours su me remettre sur la bonne voix quand je dérivais, il a toujours eu les mots pour me réconforter ou me faire rire, il a toujours été là. Il y a trois semaines il est parti en Allemagne pour une convention tatouage –il est tatoueur- et il a été repéré par un gros salon à Varsovie, en Pologne. C’est une énorme opportunité pour lui et à son retour, tu sais, je voyais qu’il avait envie d’y aller mais qu’il ne voulait pas me laisser toute seule. Je l’ai poussé à partir, je ne voulais pas qu’il se ferme des portes pour moi et… il est parti. La maison est drôlement vide sans lui. » Elle essuya une larme qui menaçait de couler au coin de ses yeux et continua « Je vais la louer et me prendre un appartement mais… J’ai jamais fait ça. C’est lui qui s’est toujours occupé des formalités administratives. Je dois aussi m’occuper de vendre le salon qu’il avait ici en ville. J’ai peur. Ça fait beaucoup, j’ai jamais été seule et j’ai jamais été loin de lui… » Elle ajouta « Je me suis disputée avec mon meilleur ami aussi. » Elle porta à nouveau le verre à ses lèvres et plongea ses yeux dans ceux de la blonde à la recherche d’une once de réconfort.
(c) AMIANTE

_________________


Ma rage est d'humeur festive
J'ai connu le bling-bling, les galas, les pires décalages, les souffrances inégalables, le manque de Dieu quand il est pas là. Les joints c'est pour empêcher les larmes de couler, le scotch, c'est pour les choses irréparables. Mourir, j'en ai rien à foutre.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Voir le profil de l'utilisateur

Identity Card
Pseudo : Alisa Knörrdóttir Messages : 45 depuis le : 19/10/2018 Avatar : Melissa Benoist Points : 172 A Reykjavik depuis : Toujours Âge du perso : 27 ans Emploi/études : Chanteuse

MessageSujet: Re: You here | Maddy & Alisa   12.11.18 3:57

You here
Je n'aimais pas, mais alors là pas du tout ce que je voyais dans le regard de Maddy. Elle qui m'avait semblé si pétillante lors du gala ou je l'avais rencontré la première fois semblait maintenant sur le point de s’effondrer. Un peu comme si tout lui était tombé dessus d'un coup, comme si le feu qui brûlait dans son regard c'était lentement éteint jusqu'à ne devenir qu'un simple tison dans du charbon hardant. Je la fis donc entrer, la rassurant sur ma disponibilité pour la soirée et lui offrit à boire. Je fis un petit sourire en coin en l'entendant me parler de vin chaud et lui en servie une coupe ainsi qu'à moi même. Rien de mieux lorsque l'ont était dans cette ville froide que du vin chaud, surtout lorsque l'ont ce sortait d'un mal de gorge. Rien de bien méchant, seulement un petit rhume qui m'a fait perdre la voix quelques jours. Je la fis ensuite passer au salon ou je m'assis sur le canapé, les jambes pliés sous moi, ma coupe sur la table basse, pour ensuite lui demander ce qui ce passait. Je lui laissai le temps de trouver ses mots, relevant un sourcil lorsqu'elle me dit ne pas avoir du chagrin, mon regard planté dans le sien. Ouais, à d'autre... Je ne dis cependant rien, lui laissant la chance de ce reprendre, de terminer sa phrase. La voir ainsi me brisait le coeur. Elle semblait sur le point de craquer, ce retenant pour ne pas le faire devant moi. Je lui fis un petit sourire compatissant, avant de lever moi aussi mon verre pour trinquer avec elle. Oui, à notre nouvelle amitié.

Buvant une gorgée, je reposai ma coupe et la regardai, attendant qu'elle parle, qu'elle ce vide le coeur. Lorsque ma nouvelle amie ce mit à parler, je la laissai aller, écoutant attentivement ce qu'elle me confiait. Lorsqu'elle ce tue, buvant une gorgée avant de plonger son regard dans le mien, je lui offrit un sourire rassurant. Je vois. Cela aurait été égoïste de le retenir, même si le voir partir fait aussi mal... Mais tu sais, avec la technologie d'aujourd'hui, vous allez pouvoir rester en contact et si tu as besoins pour les papiers, fait moi signe, je commence à bien connaitre ça depuis que je n'ai plus d'agent. Pour le fait de vivre seule... Je la regardai un moment en me mordant la lèvre avant de me lancer. Si ça peut t'intérésser, mon appartement est grand et... Je suis souvent partie pour des concerts et autre et avoir quelqu'un ici lors de mes déplacement ne serait pas de refus... Et aussi lorsque je suis ici. Je lui fis un petit sourire. C'est une idée comme ça, ne te gêne pas si cela ne t'intéresse pas. Je bue une petite gorgée avant de poursuivre. Pour ton meilleur ami, tu sais des disputes arrive souvent. C'est justement ce qui fait souvent la solidité de l'amitié... Je ne sais pas ce qui s'est passé, mais je suis certaine que cela va ce régler. Ce n'est pas ton meilleur ami pour rien non? Laisse la poussière retomber et va lui parler s'il n'est pas déjà revenu vers toi. Je lui fis un petit sourire compatissant avant de reprendre ma coupe et de boire une gorgée, laissant le liquide descendre lentement dans ma gorge et l’apaiser.
Codage par Libella sur Graphiorum

_________________


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://walk-on-ice.forumactif.com/t624-maddy-oskardottir-535-5614 http://walk-on-ice.forumactif.com/t405-maddy-oskardottir-don-t-l
Administratrice

Identity Card
Pseudo : pounou Messages : 304 depuis le : 26/05/2018 Avatar : Emily Rubb Points : 1048 A Reykjavik depuis : mes 18 ans Âge du perso : 26 ans Emploi/études : Illustratrice jeunesse et enfant

MessageSujet: Re: You here | Maddy & Alisa   14.11.18 17:57
En dépit de l’épuisement qui la gagnait, l’odeur épicée qui se dégageait du vin emportait Maddy dans les marchés de Noël d’Akureyri. En y pensant, elle vit le sourire heureux des promeneurs et sentit les odeurs de cannelle des pâtisseries fraîchement cuites. Décembre avait toujours été son mois préféré. Pensive, elle tourna légèrement la tête vers l’immense fenêtre et regarda entre les flocons de neige les lumières orangées des dernières maisons visibles depuis le salon, les petites pièces de bric et de broc avec la télévision allumée, les fumées frêles s’échapper des cheminées des toits couverts de neige et elle sourit. Premier Noël sans son frère. Elle ressentit à nouveau ce sentiment de perte qui la faisait saigner de toute part. Elle avait l’impression parfois que le manque qui gisait en elle, ne faisait pas que la concerner mais qu’il contaminait le monde entier. « A nous. » Elle posa un regard doux sur Alisa et se nourrit de la compassion dans ses yeux. « Pour ta gorge, couvre toi et fais-toi du thé au miel, ça aide. » Elle avait suivi sur twitter le drame de l’extinction de voix de la blonde mais ne se souvenait de rien, beaucoup trop exténuée pour faire le lien. Aussi, l’astuce lui venait de Fanny et à cette pensée, elle sentit un poids appuyer sur sa poitrine.

Il se dégageait d’Alisa une aura calme et rassurante. Quelque chose de maternel dans son regard qui donnait l’impression d’être dans un cocon. Maddy répéta, l’air confuse « Depuis que tu n’as plus d’argent ? » Elle n’avait pas suivi la carrière de la blonde et l’avait souvent jugée trop mainstream pour lui prêter attention. A vrai dire, elle ne l’écoutait que depuis qu’elle la connaissait, et encore. Il lui semblait, plus ou moins, que son agent avait été malhonnête mais sa connaissance s’arrêtait là. Elle porta, en attente d’une réponse, le verre à ses lèvres et se délecta du mélange épicé. Quant à la proposition de colocation, elle fit de gros yeux et posa délicatement le verre sur la table, une main contre sa bouche pour essuyer le reste d’alcool. Confuse, elle lui demanda, pour être sure d’avoir bien compris « Tu veux qu’on fasse colocation ? » Elle réfléchit, et en deux secondes à peine, la décision fut prise. « Oui. D’accord. C’est d’accord ! » L’excitation la gagna comme un ras de marrée et elle se jeta sur la blonde, les bras autour de son corps frêle. Son rythme cardiaque toucha le plafond et elle souriait si fort que sa mâchoire était douloureuse. L’idée ne pouvait être qu’excellente. Elle se redressa, regarda autour d’elle et battit l’air avec ses bras. Elle n’écoutait déjà plus ce qu’Alisa disait à propos de Drake, de toute façon ils avaient toujours étaient proches et dans son fort intérieur, elle savait qu’elle le retrouverait un jour ou l’autre. « Tu manges quoi le matin ? Et elle sera où ma chambre ? Tu pars vraiment souvent ? » Elle reprit son verre en main et avala une bonne gorgée de vin avant de reprendre dans un cri d’excitation « Je suis trop contente !!! »

Sur un ton un peu plus calme, elle se reprit. « T’inquiète pas pour Drake, c’est rien. » Elle n’avait jamais prononcé le prénom de l’Anglais devant la chanteuse mais l’excitation était si forte qu’elle était incapable de réfléchir convenablement. Il faisait tout à coup super chaud et après avoir essuyé son front d’un revers de la main, elle se tourna vers un couloir qui l’intriguait et perdit le peu de sérieux qu’elle avait réussi à regagner. « Tu me montres ? Je pourrais ramener ma peinture ? Et t’as une pièce pour que je puisse travailler mes dessins ? Oh et ça te dérange si je fume ? Je pourrais ramener ma copine ? Tu verras elle est A-DO-RA-BLE. Putain je t’ai même pas parlé d’elle !! » Son regard croisa brièvement la neige et elle soupira. Maddy n’allait pas être aussi seule qu’elle l'avait pensé. Elle posa ses mains sur ses tempes et les fit glisser jusque dans sa chevelure de jais. Elle réalisait que tout allait changer. Son regard se détacha du paysage hivernal et se tourna vers la chanteuse. Qu’est ce qu’elle était belle. Elle échappa un léger rire et dans un large sourire, s’adressa à sa future colocataire. « Je t’aime. »
(c) AMIANTE

_________________


Ma rage est d'humeur festive
J'ai connu le bling-bling, les galas, les pires décalages, les souffrances inégalables, le manque de Dieu quand il est pas là. Les joints c'est pour empêcher les larmes de couler, le scotch, c'est pour les choses irréparables. Mourir, j'en ai rien à foutre.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Identity Card

MessageSujet: Re: You here | Maddy & Alisa   
Revenir en haut Aller en bas
 
You here | Maddy & Alisa
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Victoria Alisa . Cavalieri
» ✿ Maddy Bow/ L'histoire d'une vie
» Alisa Skinner-Katina [O.ver ! / T.erminé !]
» Mission pour l'Ordre — Maëlyn & Maddy
» Maddy & Talya - On est faite pour s'entendre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Walk on Ice ::  :: Residential Area :: Appartements-
Sauter vers: